dimanche 19 août 2018

Baleine ...

Le journal de bord indique que j'entame ma 44ème journée de mer. Près de 5400 Nq parcourus sans s'en rendre vraiment compte. Il faut dire que deux escales techniques se sont déjà immiscées dans notre parcours, au Cap vert et au Brésil. Nous les avons faites avec Francis Tolan qui navigue sur « Alizés2 », son Océanis 43. Ce tour du monde sans escale s'est transformé pour nous en une « Longue Route Solidaire » ! Tout au long de nos journées nous communiquons beaucoup par Iridium. Nous échangeons nos positions, nos impressions, nos analyses météo, des conseils avisés, nos petits malheurs du quotidien et aussi nos joies du moment en direct ... 
Au lendemain de notre départ du Brésil, une gentille mais surtout énorme baleine a croisé mon chemin, un monstre mesurant deux fois Chanik au moins. J'ai aussitôt appelé Francis sur la VHF portable que j'avais à portée de main pour lui faire partager mes impressions en direct.  Excité comme un gamin, j'ai laissé éclater toute ma joie à la radio mais je crois que Francis a ressenti également un brin d inquietude dans ma voix !
Moment impressionnant, et de pur bonheur ! 
Francis, à la radio, me disait de prendre mon appareil photo. Mais l instant était unique et éphémère : pas le temps de descendre chercher un appareil, j'ai préféré vivre pleinement cet épisode magique...
Toutes les technologies du mondes, aussi sophistiquées soient-elles, ne pourraient jamais rendre compte parfaitement de l'instant présent. Seul l'artiste, peut-être, arriverait à transcrire ses propres émotions en jouant des mots, des formes et des couleurs avec toute sa sensibilité... »

mercredi 8 août 2018

Marina Jacaré Village

Il y a pire comme endroit pour faire une escale technique forcée ! En tous les cas Merci au fils de Francis (directeur de la Marina Jacaré) pour cette vidéo sympa.
En ce qui concerne notre programme nous sommes prêts à repartir. Les problèmes d'étanchéité sont résolus pour pouvoir affronter sereinement le grand sud. Demain nous recevrons les voiles données à réparer à Christoph. Vendredi nous ferions un petit complément d'avitaillement et le départ est prévu samedi matin aux aurores ...

vendredi 3 août 2018

Interview croisé avec Francis

http://cdn.streamlike.com/uc/getCode?swfskin=8&colorskin=361&player=3&code=1&controlbar=over&object=1&chapter=&subtitle=&mod1=22&bw_mode=1&med_id=bd5f58b4d3898c91&width=645&height=363&t=6.351768&width=100%&autostart=true
Merci à Voiles et Voilier pour cet interview croisé. Prises de vues réalisées au Bono à la mi-juin avant le départ

jeudi 2 août 2018

Fuites au Brésil

Depuis 2 semaines, date de notre (re)départ du Cap Vert, escale technique et solidaire pourréparer l’enrouleur de Génois de Francis sur Alizés 2, nous avons fait notre petit bonhomme de chemin. Chanik avançait très bien avec de bonnes moyennes (entre 120 et 150 nautiques par jour). Nos compagnons de route nous suivaient tranquillement. Nous avons ainsi profité des Alizés pour nous amener aux portes du « Pot au noir ». Il a fallu mettre en place la bonne stratégie pour franchir cette « Zonne de Convergence Intertropicale » si compliquée avec son lot de calmes plats et d’orages violents. Les fichiers météo se sont avérés fiables et nous ont permis de bien négocier cette étape pénible. Il y a eu ensuite le « Passage de la ligne », beaucoup plus agréable mais surtout symbolique. Neptune nous a poinçonné notre ticket pour franchir l’équateur et rentrer enfin dans l’hémisphère sud. Nous allons passer beaucoup de temps dans cette partie du globe, environ 7 ou 8 mois. Nous naviguerons dans des conditions difficiles pour y franchir « les 3 Caps » et affronter les mers les plus hostiles du monde. 
Cette dernière quinzaine m’a permis de découvrir de nombreuses fuites sur Chanik. Les conditions météo difficiles, pluies orageuses, vagues qui balayent le pont en permanence sont le meilleur moyen de les mettre en évidence. Il y en a trop ! J’ai donc décidé de m’arrêter au Brésil pour résoudre tous ces problèmes. Je n’ai pas envie d’affronter le Grand Sud où la météo sera encore plus dure avec une passoire ... Dommage car nous avions retrouvé notre rythme. Mais c’est, en fait, un mal pour un bien. Nous repartirons ainsi en toute sérénité, sécurité et surtout ... au sec ! Francis a décidé de venir me rejoindre pour m’aider à faire le point. Je l’attends donc à « Jacaré ». Merci à toi Amigo ! 

vendredi 20 juillet 2018

Mise à jour de ce blog

J'ai trouvé utile de vous expliquer comment ce blog est mis à jour. Je n'ai bien sûr pas internet à bord comme à la maison, mais j'ai embarqué un téléphone par satellite Iridium. Il me donne aussi la possibilité d'envoyer et de recevoir des mails. C'est ce circuit-là que j'utilise pour écrire de nouveaux articles. Mais là encore, ce n'est pas comme à la maison. C'est un service (transmissions data) qui fonctionne à une vitesse très lente (bas débit). Je suis donc limité à n'envoyer et ne recevoir que du texte. Les pièces jointes sont pratiquement impossibles à transmettre.
Ça se passe donc ainsi : j'envoie mon article au blog en utilisant une adresse mail prévue à l'avance. Magali se charge de vérifier que la transmission se soit bien faite et au passage elle peut aussi corriger mes « fôôôtes ». Elle y ajoute parfois des photos qu'elle juge appropriées. En retour, je reçois vos commentaires et je peux même vous identifier si vous laissez votre nom. Je ne peux malheureusement pas vous répondre mais j'adore vous lire alors ne vous privez pas !

Enfin, si vous ne voulez rater aucun article, vous pouvez toujours vous abonner en bas à droite.

Dans le même esprit, je vous parlerai, dans un prochain article, de la façon de recevoir la météo à bord.

mardi 17 juillet 2018

Départ de Mindelo - Reprise de La Route

Ça y est ! Tout est réparé. Appareillage de Mindelo ce matin. Nous reprenons notre "Longue Route". Nos compagnons de route (Tony et Anders) sont déjà au niveau du Cap Vert et nous allons pouvoir naviguer de conserve ...
Les concurrents de la GGR approchent également à grands pas . Il va y avoir un gros regroupement de bateaux. Cela risque d'être passionnant !

vendredi 13 juillet 2018

Escale solidaire au Cap Vert


Enrouleur démonté
Nous sommes dans la nuit de jeudi à vendredi. Chanik se glisse doucement dans le canal de Sao Vincente par le Nord. Les lumières de Mindelo brillent au loin et montrent l’entrée du port. Nous y accosterons doucement au petit matin pour rejoindre Alizés II et Francis son Capitaine.
Tout cela s’est décidé deux jours plus tôt. Francis, avec qui nous échangeons toute la journée par sms, via l’Iridium, m’annonce qu’il est contraint de faire une escale technique au Cap Vert pour réparer son enrouleur et son gréement. Je lui ai donc proposé de l’accompagner dans cette épreuve et nous voilà tous les deux au Cap Vert .
Après un départ symbolique du Bono, le 18 juin, c’est finalement, quelques jours plus tard, du Crouesty que nous avons fait notre « Start » officiel pour « La Longue Route 2018 ». Il y a plusieurs mois que nous avions décidé ce plan. Jusqu’à la dernière minute, Francis m’a aidé et attendu afin que nous puissions finalement, partir ensemble comme prévu. Avec Francis, une seule parole suffit ! Nous avions décidé tacitement, de faire « Route solidaire ».
Nous faisons partie tous les deux de l’association « Voiles Sans Frontières ». Il n’y a probablement pas de fumée sans feu … !