dimanche 19 août 2018

Baleine ...

Le journal de bord indique que j'entame ma 44ème journée de mer. Près de 5400 Nq parcourus sans s'en rendre vraiment compte. Il faut dire que deux escales techniques se sont déjà immiscées dans notre parcours, au Cap vert et au Brésil. Nous les avons faites avec Francis Tolan qui navigue sur « Alizés2 », son Océanis 43. Ce tour du monde sans escale s'est transformé pour nous en une « Longue Route Solidaire » ! Tout au long de nos journées nous communiquons beaucoup par Iridium. Nous échangeons nos positions, nos impressions, nos analyses météo, des conseils avisés, nos petits malheurs du quotidien et aussi nos joies du moment en direct ... 
Au lendemain de notre départ du Brésil, une gentille mais surtout énorme baleine a croisé mon chemin, un monstre mesurant deux fois Chanik au moins. J'ai aussitôt appelé Francis sur la VHF portable que j'avais à portée de main pour lui faire partager mes impressions en direct.  Excité comme un gamin, j'ai laissé éclater toute ma joie à la radio mais je crois que Francis a ressenti également un brin d inquietude dans ma voix !
Moment impressionnant, et de pur bonheur ! 
Francis, à la radio, me disait de prendre mon appareil photo. Mais l instant était unique et éphémère : pas le temps de descendre chercher un appareil, j'ai préféré vivre pleinement cet épisode magique...
Toutes les technologies du mondes, aussi sophistiquées soient-elles, ne pourraient jamais rendre compte parfaitement de l'instant présent. Seul l'artiste, peut-être, arriverait à transcrire ses propres émotions en jouant des mots, des formes et des couleurs avec toute sa sensibilité... »

mercredi 8 août 2018

Marina Jacaré Village

Il y a pire comme endroit pour faire une escale technique forcée ! En tous les cas Merci au fils de Francis (directeur de la Marina Jacaré) pour cette vidéo sympa.
En ce qui concerne notre programme nous sommes prêts à repartir. Les problèmes d'étanchéité sont résolus pour pouvoir affronter sereinement le grand sud. Demain nous recevrons les voiles données à réparer à Christoph. Vendredi nous ferions un petit complément d'avitaillement et le départ est prévu samedi matin aux aurores ...

vendredi 3 août 2018

Interview croisé avec Francis

http://cdn.streamlike.com/uc/getCode?swfskin=8&colorskin=361&player=3&code=1&controlbar=over&object=1&chapter=&subtitle=&mod1=22&bw_mode=1&med_id=bd5f58b4d3898c91&width=645&height=363&t=6.351768&width=100%&autostart=true
Merci à Voiles et Voilier pour cet interview croisé. Prises de vues réalisées au Bono à la mi-juin avant le départ

jeudi 2 août 2018

Fuites au Brésil

Depuis 2 semaines, date de notre (re)départ du Cap Vert, escale technique et solidaire pourréparer l’enrouleur de Génois de Francis sur Alizés 2, nous avons fait notre petit bonhomme de chemin. Chanik avançait très bien avec de bonnes moyennes (entre 120 et 150 nautiques par jour). Nos compagnons de route nous suivaient tranquillement. Nous avons ainsi profité des Alizés pour nous amener aux portes du « Pot au noir ». Il a fallu mettre en place la bonne stratégie pour franchir cette « Zonne de Convergence Intertropicale » si compliquée avec son lot de calmes plats et d’orages violents. Les fichiers météo se sont avérés fiables et nous ont permis de bien négocier cette étape pénible. Il y a eu ensuite le « Passage de la ligne », beaucoup plus agréable mais surtout symbolique. Neptune nous a poinçonné notre ticket pour franchir l’équateur et rentrer enfin dans l’hémisphère sud. Nous allons passer beaucoup de temps dans cette partie du globe, environ 7 ou 8 mois. Nous naviguerons dans des conditions difficiles pour y franchir « les 3 Caps » et affronter les mers les plus hostiles du monde. 
Cette dernière quinzaine m’a permis de découvrir de nombreuses fuites sur Chanik. Les conditions météo difficiles, pluies orageuses, vagues qui balayent le pont en permanence sont le meilleur moyen de les mettre en évidence. Il y en a trop ! J’ai donc décidé de m’arrêter au Brésil pour résoudre tous ces problèmes. Je n’ai pas envie d’affronter le Grand Sud où la météo sera encore plus dure avec une passoire ... Dommage car nous avions retrouvé notre rythme. Mais c’est, en fait, un mal pour un bien. Nous repartirons ainsi en toute sérénité, sécurité et surtout ... au sec ! Francis a décidé de venir me rejoindre pour m’aider à faire le point. Je l’attends donc à « Jacaré ». Merci à toi Amigo ! 

vendredi 20 juillet 2018

Mise à jour de ce blog

J'ai trouvé utile de vous expliquer comment ce blog est mis à jour. Je n'ai bien sûr pas internet à bord comme à la maison, mais j'ai embarqué un téléphone par satellite Iridium. Il me donne aussi la possibilité d'envoyer et de recevoir des mails. C'est ce circuit-là que j'utilise pour écrire de nouveaux articles. Mais là encore, ce n'est pas comme à la maison. C'est un service (transmissions data) qui fonctionne à une vitesse très lente (bas débit). Je suis donc limité à n'envoyer et ne recevoir que du texte. Les pièces jointes sont pratiquement impossibles à transmettre.
Ça se passe donc ainsi : j'envoie mon article au blog en utilisant une adresse mail prévue à l'avance. Magali se charge de vérifier que la transmission se soit bien faite et au passage elle peut aussi corriger mes « fôôôtes ». Elle y ajoute parfois des photos qu'elle juge appropriées. En retour, je reçois vos commentaires et je peux même vous identifier si vous laissez votre nom. Je ne peux malheureusement pas vous répondre mais j'adore vous lire alors ne vous privez pas !

Enfin, si vous ne voulez rater aucun article, vous pouvez toujours vous abonner en bas à droite.

Dans le même esprit, je vous parlerai, dans un prochain article, de la façon de recevoir la météo à bord.

mardi 17 juillet 2018

Départ de Mindelo - Reprise de La Route

Ça y est ! Tout est réparé. Appareillage de Mindelo ce matin. Nous reprenons notre "Longue Route". Nos compagnons de route (Tony et Anders) sont déjà au niveau du Cap Vert et nous allons pouvoir naviguer de conserve ...
Les concurrents de la GGR approchent également à grands pas . Il va y avoir un gros regroupement de bateaux. Cela risque d'être passionnant !

vendredi 13 juillet 2018

Escale solidaire au Cap Vert


Enrouleur démonté
Nous sommes dans la nuit de jeudi à vendredi. Chanik se glisse doucement dans le canal de Sao Vincente par le Nord. Les lumières de Mindelo brillent au loin et montrent l’entrée du port. Nous y accosterons doucement au petit matin pour rejoindre Alizés II et Francis son Capitaine.
Tout cela s’est décidé deux jours plus tôt. Francis, avec qui nous échangeons toute la journée par sms, via l’Iridium, m’annonce qu’il est contraint de faire une escale technique au Cap Vert pour réparer son enrouleur et son gréement. Je lui ai donc proposé de l’accompagner dans cette épreuve et nous voilà tous les deux au Cap Vert .
Après un départ symbolique du Bono, le 18 juin, c’est finalement, quelques jours plus tard, du Crouesty que nous avons fait notre « Start » officiel pour « La Longue Route 2018 ». Il y a plusieurs mois que nous avions décidé ce plan. Jusqu’à la dernière minute, Francis m’a aidé et attendu afin que nous puissions finalement, partir ensemble comme prévu. Avec Francis, une seule parole suffit ! Nous avions décidé tacitement, de faire « Route solidaire ».
Nous faisons partie tous les deux de l’association « Voiles Sans Frontières ». Il n’y a probablement pas de fumée sans feu … !

vendredi 6 juillet 2018

mercredi 4 juillet 2018

A l’approche des alizés

Voilà déjà 11 jours que j'ai quitté Le Crouesty. Cela représentait mercredi, 1300 nautiques au point de midi. Soit une moyenne de près de 5 noeuds et de nombreuses manoeuvres pour optimiser la bonne marche de Chanik. Tout cela, bien sûr, en gardant la marge de sécurité nécessaire qui s'impose lorsque l'on navigue en solitaire ...
J'ai appareillé samedi 23 juin (j'en ai d'ailleurs profité pour ouvrir un beau cahier tout neuf intitulé « La Longue Route 2018 », étonnant non ? pour y notifier tout plein de choses obligatoires mais aussi toutes les autres, plus intimes celles-ci, une sorte de confident !) en compagnie de Francis, fidèle compagnon de La Longue Route, qui m'a gentiment attendu avec Alizés 2, son superbe Océanis 43. Merci l'ami ! La « Solidarité des gens de mer » prend tout son sens avec toi. Nous avons décidé de veiller l'un sur l'autre durant le parcours ! Nous sommes effectivement en contact permanent depuis le départ et nous partageons ... nos états d'âme, entre autres ! Et comme il a un voilier plus grand, plus récent et plus rapide que Chanik, il a décidé de me laisser un peu d'avance. En fait, nous ne faisons pas la course et cela nous convient très bien !
Pour l'instant nous avons eu une météo très clémente, avec bien entendu notre lot de calmes plats, notamment en arrivant sur le Cap Finisterre. Progressivement le vent portant nous rapproche tranquillement des alizés. Leur arrivée n'est maintenant plus qu'une question d'heures. A bord de Chanik, nous avons déjà pris certaines mesures. La Grand Voile est affalée, le génois est tangonné (c'est un parement qui convient très bien à Chanik dans ces cas là !) nous sommes désormais prêts à recevoir de l'arrière ou au grand largue ces vents continus de 20 à 30 noeuds dans une mer houleuse ... probablement cette nuit ! En tous les cas, nous devrions traverser demain Les Canaries ...

mercredi 27 juin 2018

Merci !


Voila, le grand saut est fait. Nous voici, Chanik et moi, élancés sur ce prodigieux projet qu’est « La Longue Route 2018 ». Je n’en reviens pas moi-même ! J’ai tellement de choses à dire : 300 jours ne seront pas de trop ! Je vous préviens, je risque de vous saoûler mais tant pis je me risque. Je tâcherai de distiller mes impressions petit à petit au fil de ces articles.


Aujourd’hui, la première chose que j’ai à dire, c’est un énorme MERCI. Ça parait simple comme ça, simple comme bonjour, « Tiens salut ça va ?  au fait ... merci! ». En réalité, c’est probablement ce qu’il y a de plus difficile à dire. Faire un grand merci général où chacun prendrait la petite partie qui lui revient ? Trop facile !

Si j’ai réussi à partir enfin pour entamer sereinement cette aventure incroyable, c’est grâce à tellement de gens que j’ai peur d’en oublier si je tentais de les énumérer tous les uns après les autres.


Grâce à Jeanneau et l’INB, il y a eu la préparation technique. Au bout de 9 mois une nouvelle Chanik est née. Plus d’une cinquantaine de stagiaires ont travaillé directement ou indirectement avec moi. De nombreux amis m’ont rejoint et ont contribué à leur façon. De nouveaux amis sont apparus. Des inconnus ont contribué au projet. Un ami artiste très talentueux m’a simplement envoyé un poème car il n’avait rien d’autre à m’offrir mais il tenait à me soutenir ... et d’autres m’ont sauvé du gouffre financier la veille de mon départ. C’est énorme !

Je pense sans cesse à Magali qui depuis plus d’un an et demi me soutient sans relâche. Je sais combien c’est difficile pour elle mais elle est encore là, c’est un signe ! Je pense aussi à mes enfants ...

En tous les cas, je ne pars pas seul: vous êtes TOUS là avec moi. Vous voici donc embarqués dans l'aventure, et je vous promets que je reviendrai vous la raconter de vive voix.

Pour vous remercier, je vous offre mon premier coucher de soleil ...



A très bientôt.


Fanch

samedi 23 juin 2018

Depart

Ça y est ! Le grand jour est enfin arrivé.
Alizés 2 (barré par Francis) et Chanik avons pris le départ du Crouesty ce matin à 11h. Que d'émotions et de messages ...
Un grand MERCI à tous pour votre soutien et votre accompagnement. Vous nous accompagnez dans notre coeur.

Biz

À très bientôt

Fanch
--
Envoyé de mon appareil Android avec K-9 Mail. Veuillez excuser ma brièveté.

mardi 19 juin 2018

Navigation sur tablette

Je suis enchanté de partir réaliser cette grande boucle en utilisant l'application Weather4D Routage & Navigation sur iPad associée à l'Iridium GO!™. Je le dois à Francis Fustier, notre grand spécialiste national dans ce domaine. Un grand merci à lui pour son accompagnement, sa patience, sa disponibilité et son professionnalisme. Si vous ne le connaissez pas encore, je vous propose de découvrir son site et vous entrerez dans la nouvelle aire de la navigation embarquée pour la plaisance.


mardi 22 mai 2018

Votre nom autour du monde

L'échéance du départ approche à grand pas. Dans un mois je serai parti !

Depuis le 7 avril Chanik est à l'eau à Port-La-Forêt et depuis, les derniers préparatifs se précisent. La partie technique est quasiment validée à la suite de nombreuses sorties en mer régulières. En fin de semaine, j'envisage de faire une dernière petite navigation d'une semaine vers les Scilly en me mettant dans la configuration "Longue Route" et valider ainsi l'ensemble.
Au retour il me restera à embarquer les vivres ...
En attendant de vous raconter la suite, je vous propose de m'accompagner autour du monde. Faites partie de l'aventure, entrez dans l'association "Fanch sur La Longe Route"
Il reste encore de la place pour inscrire votre nom à bord de Chanik

PS : Merci à Renée pour ce bel article paru dans Ouest-France

samedi 28 avril 2018

Association Vanille Fraise

Parmi les valeurs qui me tiennent à cœur et qui soutiennent mon projet, il y a la solidarité. Solidarité en portant haut et clair les couleurs de l’Association Vanille Fraise. Cette association a comme mission de sensibiliser les pouvoirs publics sur cette maladie rare et grave qu’est le syndrome de Sturge Weber. Le syndrome de Sturge-Weber est une malformation vasculaire congénitale caractérisée par une malformation capillaire faciale (classiquement dénommée « angiome » plan), accompagnée de troubles oculaires et neurologiques.
À travers l'exemple de leur fille Julia atteinte du syndrome, Jérôme et Alexandra Richer ont fondé Vanille Fraise, leur objectif est d'aider la recherche, de trouver les meilleurs traitements, et de partager leur combat pour aider aussi les personnes concernées par cette maladie.
Créée récemment, l’association a déjà bien pris racine au cœur du pays du Mont Blanc, et grâce à l’énergie de Jérôme et Alexandra, les partenaires et les missions se multiplient.
Mais pour sensibiliser les pouvoirs publics, l’association a besoin du plus grand nombre de soutiens possibles, c’est pourquoi je suis heureux de leur offrir une large visibilité à travers mon projet de La Longue Route.

Visitez le site Vanille Fraise et soutenez-les !

samedi 7 avril 2018

Mise à l'eau

Ca y est !
Chanik a rejoint son élément naturel. Elle flotte !
Il reste encore une multitude de choses à faire pour la rendre navigable en toute autonomie et sécurité, la semaine prochaine, certainement ...
En attendant je suis très content de la voir ainsi métamorphosée grâce à l'accompagnement (jusqu'à la dernière minute) des stagiaires de l'INB encadrés par Eric Carret.

Voici l'article paru dans Ouest-France, le 6 avril 2018

vendredi 30 mars 2018

Antifouling

Encore une grande journée sur Chanik aujourd'hui. Une vraie ruche.
Plus d'une dizaine de stagiaires travaillaient en même temps sur la
coque pendant que je continuais à connecter l’électricité à l'intérieur.
Les un(e)s s'attaquaient à l'antifouling (la dernière couche de
peinture) pendant que d'autres fignolaient les derniers raccords gel
coat tandis que les derniers posaient la bande déco (the last tuch of
finition). L'après-midi, la deuxième couche d'antifouling était passée
et le portique paré à être remis en place ...

Il faut dire que la date fatidique approche à grands pas : mise à l'eau jeudi prochain ...

Un grand merci au passage à "International" pour l'antifouling (Micron 350)

Suite au prochain numéro !

dimanche 25 mars 2018

Sortie du hangar

Le 13 mars dernier CHANIK est sortie des hangars de l’INB (Institut Nautique de Bretagne) à Port-La-Forêt. L’objectif, ce jour là,  était de remettre en place la quille et le safran. Opérations délicates mais menées de main de maitre par Olivier Louedec, Eric Carret et les stagiaires présents ce jour là.
En 6 mois, Chanik à subi un refit complet. Cela à commencé par la reprise complète de l’étanchéité (liston, cockpit, hublots et panneaux). A l’intérieur, les vaigrages ont été changés et quelques touches de peinture ont permis de donner de la fraicheur et de la clarté. Toute l’électricité et les appareils de navigation ont été remplacés ainsi que le moteur.  Le teck du cockpit est neuf et le support du guindeau est renforcé. La coque a été traitée contre l’osmose et les vannes ont été remplacées. Chanik repartira également avec un gréement neuf. Elle sera ainsi, bientôt parée à affronter sereinement les hautes latitudes du sud. Elle s’apprête maintenant à retrouver l’élément liquide. Il reste encore quelques travaux à terminer comme par exemple la finalisation de la porte étanche et de la capote rigide, le remontage du portique et le passage de l’antifouling. Elle pourra ainsi être prête pour le prochain RDV : la mise à l’eau prévue le 4 avril prochain.

Nouvelle jeunesse de Chanik grâce à l'INB

Article paru dans Ouest-France le 24 mars 2018

article OF 24/03/18

samedi 24 mars 2018

Paul MEILHAT

Paul Meilhat en lice pour la Route du Rhum et le Vendée 2020 fait partie des figures de Port-La-Forêt. Un grand Merci à lui pour ces encouragements.


lundi 19 mars 2018

La sécurité en mer

INB : Institut Nautique de Bretagne - Le tour du monde de Fanch approche... Les Techni-co 2e année poursuivent leur exploration de ce fantastique projet humain et collaboratif 📹 😉
Aujourd'hui, pour le dernier volet de la mini-série, ils nous proposent un point sur la sécurité en mer.
[Réalisation Maël Charbonneau, Luc le Bigot & Livio Pioche]
Vidéo : La sécurité en mer
Vidéo : La sécurité en mer

dimanche 18 mars 2018

ANPLF : Association Nautique de Port-La-Forêt

Mardi 13 mars, j'étais invité par l'ANPLF : Association Nautique de Port-La-Forêt. Quel plaisir de partager les mêmes valeurs avec ces passionnés de la mer et des bateaux. Merci à Line, Alain et tous les membres présents pour leur accueil.

article Le Télégramme le 16 mars 2018
article "Le Télégramme" du 16 mars 2018

samedi 17 mars 2018

L'Energie à bord

INB : Institut Nautique de Bretagne :
Avec Fanch autour du monde, 3e épisode. Les Techni-co 2e année poursuivent leur exploration du projet de tour du monde à la voile, en solitaire et sans escale.
Avec Fanch, qui prépare son départ en juin prochain, ils nous embarquent aujourd'hui sur le sujet de l'énergie.
[Réalisation Margot Lemaire & Loïc Mignet]

https://www.facebook.com/InstitutNautique/videos/1834177023323633/

mercredi 14 mars 2018

Le Routage et La Météo

Avec Fanch autour du monde, 2e épisode. Au cœur de la préparation de ce projet humain et collaboratif, les Techni-co 2e année vous embarquent dans les coulisses d'un tour du monde 📹 😉
Aujourd'hui, ils nous parlent de météo et de routage....
https://www.facebook.com/InstitutNautique/videos/1834159533325382/?t=1

lundi 12 mars 2018

Avitaillement

INB (Institut Nautique de Bretagne). Les étudiants Technico-commercial 2e année vous embarquent pour une immersion au cœur d’un challenge humain et collaboratif : le tour du monde de Fanch à la voile, en solitaire et sans escale 📹 😉
Aujourd’hui, ils nous parlent d'avitaillement sur un tour du monde en solitaire, et de lyophilisation.
https://www.facebook.com/InstitutNautique/videos/1834135739994428/

jeudi 8 mars 2018

Pojet Communication avec les "Technico-co" de l'INB

Depuis près de 7 mois, CHANIK est en refit total à Port La Forêt dans les locaux techniques de l'INB institut nautique. J'adore travailler avec les différentes équipes. Cette fois c'est avec les Technico-co. Mais ... vous en saurez plus demain !
https://www.facebook.com/InstitutNautique/videos/1833781996696469/?t=0

mardi 6 mars 2018

Mise à l'eau le 2 avril prochain


 Les travaux avancent à grand pas. Prochaine échéance : mise à l'eau le 2 arvil.

Je dois encore équiper CHANIK  d'un deuxième jeu de voiles et de quelques équipements complémentaires (radeau de survie, balise de détresse, ais, iridium, panneaux solaires, ... ). Vous pouvez m'aider à compléter mon budget EN CLIQUANT ICI
Votre nom inscrit à bord : une idée originale pour m'accompagner autour du monde


samedi 27 janvier 2018

Départ prévu le … très bientôt,


L’année commence sur les chapeaux de roues. Après une semaine passée au salon nautique de Paris (Nautic) début décembre 2017 sur le stand de « Voiles Sans Frontières » et quelques jours en Savoie durant les fêtes de fin d’année pour retrouver les miens (ça fait du bien !), la préparation à La Longue Route 2018  a repris de plus belle. Me voici donc de retour à Port La Forêt, dans la vallée des fous.

Le départ approche à une vitesse folle, les échéances se précisent et il reste encore beaucoup de choses à faire avant la mise à l’eau prévue début avril. Je passe désormais mes journées complètes, du lundi au vendredi, sur le chantier, au pôle technique de « l’INB » (Institut Nautique de Bretagne) où est bien sagement parquée la (re-future) belle CHANIK. A l’instant précis elle parait plutôt en piteux état et il faut faire un énorme effort d’imagination pour se rendre compte du résultat escompté. Quoi qu’il en soit, on ne se décourage pas et, en compagnie des stagiaires et sous l’œil expert d’Eric Carret et d’Olivier Louedec (Lou) nous faisons avancer l’ensemble les travaux prévus.

En ce moment les activités se concentrent sur la mise en place du nouveau teck dans le cockpit, le remplacement des vaigrages, le changement des panneaux supérieurs, la réfection complète du circuit électrique, la mise en place de la nouvelle colonne de barre, la réparation du safran et la conception d’une capote rigide.

Nous allons bientôt fabriquer une porte étanche et traiter des œuvres vives. La coque (sablée en septembre) sera traitée contre l’osmose. Le nouveau moteur sera embarqué en février et il sera alors temps de faire une jolie toilette générale avant de retrouver l’élément naturel liquide. Sur le pont, il est également prévu un certain nombre de petits « rebouchages ». Enfin, le nouveau gréement dormant (haubans et étais qui tiennent le mât) sera installé ainsi que les nouveaux enrouleurs de génois et trinquette.

Quand je déroule régulièrement dans ma tête, en rétro planning, cet impressionnant inventaire (à la Prévert), je ne vous cache pas quelques légères anxiétés qui viennent perturber, un tant soit peu, mon sommeil. Mais bientôt Magali viendra me rejoindre quelques jours en février … J’ai hâte !

En attendant, si vous voulez m’aider, vous pouvez contribuer au financement de mon projet en vous rendant sur le lien suivant :

Pour terminer, voici une vidéo de 13 min, réalisée amicalement par Bruno Tréca, venu me rendre visite il y a 15 jours :