samedi 7 avril 2018

Mise à l'eau

Ca y est !
Chanik a rejoint son élément naturel. Elle flotte !
Il reste encore une multitude de choses à faire pour la rendre navigable en toute autonomie et sécurité, la semaine prochaine, certainement ...
En attendant je suis très content de la voir ainsi métamorphosée grâce à l'accompagnement (jusqu'à la dernière minute) des stagiaires de l'INB encadrés par Eric Carret.

Voici l'article paru dans Ouest-France, le 6 avril 2018

1 commentaire:

  1. Beau papier sur Ouest-France bravo Fanch et bon courage pour la suite.
    Bon vent
    Alain

    RépondreSupprimer